Création d’un groupement d’employeurs des services à la personne

Sur le terrain

Avec les acteurs publics de l’emploi du Val-d’Oise, j’ai participé vendredi 9 juillet au comité de pilotage organisé à Sarcelles par la Fédésap : une étape qui marque la concrétisation d’un projet de GEIQ autour des métiers de services à la personne que j’avais appelé de mes vœux.

Les GEIQ, "groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification", sont des collectifs d’entreprises, pilotés par leurs adhérents. Concrètement, ils regroupent des entreprises qui, pour résoudre leurs problèmes de recrutement, parient sur le potentiel de personnes en difficulté d'accès à l'emploi.

Ils permettent aux salariés d’acquérir une qualification reconnue et une réelle expérience professionnelle validée par des périodes en entreprises débouchant sur un emploi aux besoins des entreprises adhérentes par le recrutement d’un personnel formé spécifiquement à leurs métiers.

Une organisation que j’avais trouvé particulièrement pertinente pour répondre aux problématiques que rencontrent les entreprises de l’aide à la personne, qui font face à des demandes parfois importantes mais, dans le même temps, à des difficultés d’embaucher.

Le jeudi 22 juillet suivant, où je participais à la réunion entre la FÉDÉSAP, l’UNISAP 95, la DDETS et les entreprises intéressées marquait la deuxième étape de la création de ce GEIQ.

J’étais heureux de voir mon initiative aboutir. C’est une nouvelle réjouissante pour le développement de l’emploi et de l’attractivité de ces métiers d’avenir dans le Val-d’Oise.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion