Lancement du Comité interministériel de la laïcité

Alors que nous avons voté à l’Assemblée nationale ce mois-ci la version définitive du projet de loi confortant le respect des principes de la République, le Gouvernement a installé le Comité interministériel de la laïcité. Son but : permettre à tous les ministères de coordonner leurs actions en la matière et assurer un suivi rigoureux de l'application de cette loi.

« La laïcité, c’est le ciment de la France unie ». Le 2 octobre 2020, dans son discours des Mureaux, le Président de la République Emmanuel Macron a rappelé avec force que, depuis 115 ans, la laïcité est l’une des valeurs cardinales de notre République.

À tous, elle garantit la liberté : aux cultes d’officier, aux femmes et aux hommes de croire ou de ne pas croire, aux citoyens de penser et d’agir selon les seules lumières de leur conscience. La laïcité, faut-il le rappeler, n’est pas l’ennemie des religions : elle les protège. D’ennemi, elle n’en a qu’un : le séparatisme, sous toutes ses formes.

Le projet de loi confortant les principes de la République ayant placé le respect de la laïcité au cœur de l’action contre le séparatisme, tout particulièrement pour les services publics, il a été décidé de créer un comité interministériel, qui aura pour finalité de coordonner l’action du Gouvernement afin de s’assurer du respect et la promotion du principe de laïcité par l’ensemble des administrations publiques.

Cette instance de coordination gouvernementale, placée sous la présidence du Premier ministre et réunissant tous les ministères et administrations concernées, permettra de donner une dimension plus opérationnelle à l’action publique dans le champ de la laïcité.

Pour cela, une feuille de route qui comprend plusieurs engagements a été fixée :

  • Appliquer le principe de neutralité à tous les organismes chargés d'une mission de service public et aux délégataires de service public.
  • Lancer le contrat d’engagement républicain qui généralise les chartes de la laïcité pour les associations.
  • Expliquer notre vision de la laïcité et nos valeurs républicaines via le site internet laïcite.gouv.fr qui deviendra un portail ministériel avec des outils pédagogiques.
  • Faire du 9 décembre la Journée de la laïcité.
  • Nommer des référents laïcité dans l’Éducation nationale, dans l’enseignement supérieur, dans les fédérations sportives et dans le secteur médical.
  • Renforcer la formation des fonctionnaires : en 2022, tous les nouveaux entrants dans la fonction publique auront reçu une formation sur la laïcité et tous les agents publics auront été formés d’ici 4 ans.

Nous entrons dans une laïcité d'action. Nous la faisons vivre concrètement et continuerons de la défendre avec détermination.

Pour découvrir le détail des propositions, cliquez ici.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion