« Ma Santé 2022 » : Une rénovation de notre système de santé au service des territoires

À l’Assemblée Nationale

Ce mercredi 10 juillet 2019 l’Assemblée nationale a définitivement adoptée la loi « Ma Santé 2022 » à une large majorité. Une loi qui permettra notamment de repenser en profondeur les études en santé puisqu’elle comprend notamment la suppression du numerus clausus pour former 20% de médecins en plus d’ici 10 ans, des épreuves classantes nationales pour les étudiants médicaux ainsi que la suppression du concours d’entrée en institut de formation en soins infirmiers. Ainsi, dès la rentrée 2020, les étudiants en santé bénéficieront d’un parcours universitaire rénové et modernisé.

 

De plus, cette loi permettra d’accélérer le virage numérique en déployant la télémédecine et en autorisant de nouvelles professions de santé à pratiquer le télésoin et l’e-prescription.

 

Merci à Agnès Buzyn et à mes collègues députés pour cette loi visant à améliorer l'accès aux soins partout sur le territoire.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.