Mise en place des mesures « Investir pour l’hôpital » : de l’oxygène pour nos hôpitaux

À l’Assemblée Nationale

Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé enclenchait ce lundi la mise en œuvre des mesures « Investir pour l’hôpital », pour répondre aux inquiétudes et redonner confiance en l’avenir de l’hôpital public.Dès ce mois de janvier, en plus du dégel intégral des crédits 2019 mis en réserve à hauteur de 415 millions d’euros, la ministre a décidé de déléguer sans attendre les moyens nouveaux nécessaires à l’application des mesures annoncées fin novembre dans le plan Ma Santé 2022.

C’est ainsi notamment qu’à partir de cette année, 10 milliards d’euros de dette seront repris aux hôpitaux en 3 ans afin de leur permettre de réduire leur déficit et retrouver rapidement les moyens d’investir, se moderniser et ouvrir des lits.

Les personnels soignants bénéficieront également de nouvelles primes, pour que l’hôpital renoue avec l’attractivité des métiers et que leur engagement soit davantage valorisé. À titre d’exemple, les aides-soignants exerçant dans les services et unités de prise en charge des personnes âgées toucheront une prime pérenne de 100 € mensuels nets avec effet au 1er janvier 2020, ce qui concerne près de 60 000 professionnels.

Il n’en demeure pas moins vrai que la concrétisation des mesures n’est pas encore pleinement perceptible par les personnels de santé. C’est bien la preuve qu’il reste un travail général de pédagogie à faire pour que les soignants puissent apprécier les mesures du plan au sein de leur hôpital.

Pendant trop longtemps, l’hôpital public a été la variable d’ajustement de notre système de santé. Nos prédécesseurs, tous gouvernements confondus, ont baissé les tarifs des actes et rendus l’hôpital exsangue, en creusant sa dette et son déficit. Nous agissons !

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.