Notre action pour le pouvoir d'achat des Français depuis 2017


Depuis 2017, notre majorité s’engage pour garantir le pouvoir d'achat des Français. Au total, 50 milliards d'euros d'impôts sont restés entre les mains des Français depuis le début du quinquennat grâce à la mise en place de nombreuses mesures.

Suppression de la taxe d'habitation, baisse de l'impôt sur le revenu... nous poursuivons notre politique ambitieuse d’amélioration du pouvoir d’achat en rémunérant mieux le travail et en aidant les Français qui en ont le plus besoin.

Les chiffres sont là :

  • + 4% de gain de pouvoir d’achat pour les 10% de ménage les plus modestes.
  • +8% de hausse des revenus des ménages entre 2017 et 2022.

A cette fin, plusieurs mesures concrètes ont été mises en œuvre ⬇️

Nous avons soutenu le pouvoir d'achat de ceux qui travaillent

  • Suppression des cotisations salariales chômage et maladie pour quasiment tous les actifs : pour un salarié gagnant deux fois le smic, cela représente 552 euros de gain de salaire net
  • Défiscalisation des heures supplémentaires
  • Augmentation de la prime d’activité de 90 euros pour les salariés modestes
  • Création de primes exceptionnelles défiscalisées – dite « Macron » -, qui ont bénéficié à plusieurs millions de salariés, chaque année depuis 2019
  • Soutien au pouvoir d’achat des agents publics : revalorisation des catégories C, augmentation de 100 euros par mois pour les enseignants en début de carrière et de 120 euros pour les gardiens de la paix

Nous avons baissé les impôts des ménages

  • Suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français dès 2021, et pour tous d’ici 2023 (hors résidence secondaire).

Pour l’heure, cela représente un gain moyen de 590 euros. En 2023, lorsque tous les foyers seront concernés : la suppression de la taxe d’habitation représentera un gain moyen de 738 euros par foyer et par an, correspondant à une baisse de 18,1 milliards d’euros d’impôt, la plus forte baisse d'impôts de ces dernières décennies.

  • Baisse de l’impôt sur le revenu pour 18 millions de Français soit l'équivalent de 25 milliards d'euros

Concrètement, voici le résultat :

1) Pour une personne célibataire sans enfant, la réforme se traduit par une diminution d'impôt et donc un gain de pouvoir d'achat de 486€

2) Pour une personne célibataire avec un enfant, la diminution d'impôt sera de 332€

3) Pour une personne mariée ou pacsée sans enfant le gain de pouvoir d'achat sera de 803€.

4) Pour une personne mariée ou pacsée avec deux enfants à charge, le gain de pouvoir d'achat sera de 243€.

Nous avons amélioré le quotidien des Français

  • Prise en charge à 100% des soins dentaires, optiques et auditifs.
  • Revalorisation de 30% du complément mode de garde pour 90 000 familles monoparentales
  • Augmentation du minimum vieillesse : +100€ par mois pour un retraité vivant seul.
  • Ré-indexation des pensions des retraités les plus modestes sur l'inflation.
  • Revalorisation de la retraite minimale des anciens chefs d'exploitation agricole à 85% du SMIC : +105€ bruts par mois.
  • Augmentation de l'allocation adulte handicapée (AAH) : +90€ par mois pour ceux qui en bénéficient.
  • Revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire : +100€ par enfant.
  • Création d’un « Pass Culture » de 200 euros entre la 4e et la terminale, puis de 300 euros supplémentaires à 18 ans ;
  • Création d’un « Pass Sport » de 50 euros pour les enfants bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaires ;
  • Repas à 1 € pour les étudiants boursiers.

Enfin, et à chaque crise, nous avons répondu présent et soutenu ceux qui en avaient le plus besoin.

Pour soutenir nos soignants, le Grenelle de la Santé s'est traduit par des revalorisations importantes des rémunérations des soignants avec un gain de 183 € net par mois pour plus de 1,5 million de personnels des hôpitaux et EHPAD publics depuis fin 2020.

Face à la hausse des prix des énergies, la mise en place d'un chèque exceptionnel de 100€ pour aider 5,6 millions de ménages modestes à payer leur facture d'énergie. Généralisé en 2018, le chèque énergie est envoyé automatiquement entre mars et avril chaque année ; son montant varie de 48 à 277 € ; son nombre de bénéficiaires est passé de 3,6 millions en 2018 à 5,8 millions en 2021.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion