Un acteur majeur pour répondre aux enjeux environnementaux de demain au Plessis-Gassot

Sur le terrain

Vendredi 4 décembre, j’ai visité le centre de stockage de déchets Véolia du Plessis-Gassot, acteur majeur pour répondre aux enjeux environnementaux de demain, pour parler valorisation des déchets.

Accompagné du maire du Plessis-Gassot Didier Guevel et de Martine Bidel, maire du Mesnil-Aubry, nous avons pu échanger autour de l’utilisation du biogaz issu de l’énergie renouvelable produit grâce à l’enfouissement de déchets.

Au Plessis-Gassot, cette technologie permet, grâce à la centrale de cogénération d’énergies électrique et thermique qui s’y situe, de produire chaque année 130 gigawattheures (GWh) d’électricité (l’équivalent de la consommation de plus de 40 000 foyers) et 30 gigawattheures (GWh) d’énergie thermique (l’équivalent de la consommation de près de 3 000 foyers). C’est à ce jour la plus grande quantité d’énergies renouvelables produites par une installation de ce type en France.

C’est là, pour nos territoires, une grande vitrine pour l’économie circulaire. En ce sens, le site du Plessis-Gassot aspire à amplifier le développement économique autour de la valorisation des matériaux et la production d’énergie renouvelable innovante en favorisant, par le partage d’infrastructures, de nouvelles solutions technologiques à travers l’appel à manifestation d’intérêt « VALOBOOST », qui s’adresse aux porteurs de projet en recherche de foncier.

Merci à Hélène Lebedeff, Directrice Territoire Stockage et Valorisation de Véolia, Florent Gres, Directeur du site et Hélène Bachelet, cheffe du projet VALOBOOST, pour cette visite et la qualité de nos échanges. Pour nos territoires, amplifions l’association de l’écologie et du développement économique !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion