Un plan pour renforcer la continuité éducative dans les quartiers prioritaires

Covid-19

Pour assurer une continuité pédagogique en cette période de crise, les ministres Jean-Michel Blanquer et Julien Denormandie ont déployé un plan de 15 millions d’euros en faveur des quartiers.

Maintenir le lien entre l’école et les enfants dans tous les territoires

Plus de 9 millions d’euros sont mobilisés pour renforcer l’ambition scolaire pendant le confinement mais aussi investir pour l’avenir. L’action débutée par certains préfectures et rectorats pour acheter des tablettes numériques et de clés 4G est amplifiée et élargie à l’ensemble des quartiers prioritaires.

 

Ce programme exceptionnel s’appuie d’abord sur les 80 cités éducatives lancées en 2019. Les crédits 2020 des Cités éducatives seront immédiatement mobilisables pour ces actions. L’enveloppe permettra aussi de couvrir les besoins recensés dans les quartiers, y compris hors périmètre des Cités éducatives. Ces équipements seront mis à disposition, en s’appuyant sur les établissements scolaires, les associations et les collectivités, d’élèves des quartiers prioritaires qui en ont besoin dans le cadre de leur travail à domicile.

L'accompagnement scolaire par le tutorat et le mentorat

Si l’accès au numérique est important pour suivre les cours, l’accompagnement scolaire est un complément essentiel dans le contexte actuel où le confinement accroît les risques de décrochage scolaire des élèves les plus en difficulté. C’est pourquoi le soutien apporté aux grands acteurs associatifs spécialisés dans le tutorat et le mentorat sera amplifié. L’objectif : assurer le suivi de 30 000 jeunes d’ici le mois de juillet, soit un doublement des élèves suivis actuellement, afin d’assurer un accompagnement maintenant, mais aussi préparer l’après-confinement.

 

Soutenir les associations de proximité, le cœur des quartiers

Les petites associations de très grande proximité jouent un rôle particulier en cette période en apportant des réponses très concrètes au plus près des besoins locaux qui sont apparus avec le confinement.

 

Ainsi, 5 millions d’euros sont mobilisés, sans attendre la nouvelle programmation des contrats de ville, pour soutenir l’action au quotidien de ces acteurs de proximité et de faire face aux dépenses de fonctionnement nécessaires à leur pleine mobilisation durant toute la période de crise que nous traversons.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.