Sages-femmes : un accord trouvé pour une revalorisation de 500 € par mois


Le gouvernement a annoncé, le 22 novembre 2021, la signature d'un protocole d'accord avec les syndicats hospitaliers concernant la revalorisation de la profession de sage-femme.

Les sages-femmes constituent une profession essentielle pour l’accompagnement des parents et de leur nouveau-né ; ces quelques 20 000 professionnels sont des acteurs majeurs de notre politique publique des 1000 premiers jours, pendant la grossesse, à la maternité – ou en maison de naissance – et après l’accouchement. Mais depuis plusieurs années déjà un mal-être et certaines difficultés dans la profession se manifestent.

En réponse, le gouvernement a signé un protocole d’accord avec la majorité des syndicats représentatifs de la fonction publique hospitalière et la Fédération Hospitalière de France, fruit d’un long travail de concertation.

Ce protocole vise à répondre au besoin de reconnaissance de ces professionnels médicaux engagés, en établissant des avancées importantes pour la profession :

  • La revalorisation de 500 euros nets mensuels en moyenne par sage-femme hospitalière
  • La prolongation du doublement du taux de promu-promouvables (soit 22% vs 11%) dans la fonction publique hospitalière sur la période 2022-2024
  • La publication, d’ici à la fin de l’année, d’une instruction sur les principaux enjeux relevés par la profession s'agissant des modalités organisationnelles et de travail à l’hôpital (développement de la filière médicale dans la FPH, gestion RH par les directions des affaires médicales, accès à la formation continue, rôle et place des coordonnateurs en maïeutique, incitation au développement des unités physiologiques dans les maternités…)

Le gouvernement s’est par ailleurs engagé à ce que ce protocole appliqué à la fonction publique hospitalière soit également transposé au secteur privé.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion