Dominique Da Silva
Député du Val d'Oise

Table ronde à l'occasion d'une journée de mobilisation organisée au collège Léonard de Vinci à Bouffémont


Pour faire progresser tous les élèves, il faut rompre avec une trop forte hétérogénéité de niveau à l’école !

À l’occasion d’une journée de mobilisation, j’ai tenu à me rendre à une table ronde organisée au collège Léonard de Vinci à Bouffémont pour échanger avec des enseignants et des parents dans la perspective de la mise en place du dispositif « choc des savoirs » visant à l’élévation du niveau de nos élèves.

Au cours de nos discussions, j’ai entendu les inquiétudes qui se sont exprimées. J’ai tenu à rappeler l’engagement de notre majorité pour l’école : remettre la France en haut des classements internationaux en assurant une meilleure maîtrise des savoirs fondamentaux.

La création de groupes de niveaux au collège pour l’enseignement du français et des mathématiques se veut une mesure de bon sens et une opportunité pour tous. Loin de stigmatiser les élèves en difficultés, ces groupes permettront de mieux les accompagner dans leur apprentissage.

Pour que cette mesure soit pleinement efficace, j’ai bien conscience que les moyens doivent être au rendez-vous car le manque d'enseignants au quotidien est toujours une réalité !

Sur ce point, j’ai demandé des éléments complémentaires pour s’assurer du bon déploiement de la réforme.


Articles similaires

Derniers articles

Intervention aux 4èmes Rencontres pour la Réussite Professionnelle des Jeunes

Ma question au gouverneur de la Banque de France

Fête de l'Europe à Montmorency

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion