Annonces de nouvelles mesures par le Président de la République


Pour continuer à protéger la vie au présent, c'est-à-dire les malades et pour protéger la vie au futur, c'est-à-dire nos enfants, nous devons pour les mois à venir fournir chacun un effort supplémentaire.

Retrouvez ici l’essentiel des annonces d’Emmanuel Macron, le 31 mars dernier ⬇️

Les mesures de freinage déjà en vigueur dans 19 départements étendues

À partir du 3 avril et pour 4 semaines, elles sont étendues à tout le territoire métropolitain.

Pour rappel, il s’agit des mesures suivantes :

➜ Couvre-feu à 19 heures partout en France métropolitaine

➜ Télétravail systématique

➜ Fermeture de certains commerces

➜ Pas de déplacement en journée au-delà de 10 kilomètres du domicile sauf motif impérieux. L'attestation ne sera pas nécessaire pour les déplacements qui ne dépassent pas ce périmètre en journée.

Il a également été précisé que les déplacements inter-régionaux seront autorisés pendant le week-end de Pâques, afin que les Français puissent choisir leur lieu de résidence pour les quatre prochaines semaines. Enfin, les Françaises et les Français de l'étranger qui veulent rentrer en France pourront aussi le faire à tout moment.

Une adaptation du calendrier scolaire

Les écoles, crèches, collèges et lycées vont fermer pendant trois semaines en France, dans le cadre de mesures destinées à enrayer l'accélération de l'épidémie de Covid-19.

Les étudiants quant à eux pourront continuer à se rendre à l'université une journée par semaine.

À compter de la semaine débutant le lundi 5 janvier, les cours se feront à la maison pour une semaine, puis le pays entier sera placé en vacances de printemps les deux semaines suivantes, avec une rentrée programmée au 26 avril pour tous en présentiel pour les élèves de maternelle et primaire et en distanciel pour les collégiens et lycéens.

En somme, les vacances de Pâques se dérouleront exceptionnellement en même temps sur tout le territoire, du 12 au 26 avril.

Une mobilisation du personnel soignant qui va s’amplifier dans les hôpitaux

Afin d’augmenter les capacités de lits de réanimation, du personnel supplémentaire va venir renforcer les hôpitaux : étudiants en médecine, retraités, Service de santé des armées, volontaires de la réserve sanitaire.

Ainsi le nombre de lits de réanimation, passé de 5 000 en janvier 2020 à 7 665 aujourd'hui, dépassera les 10 000 dans les prochains jours.

Le télétravail systématisé et les dispositifs aux entreprises prolongés

Le télétravail est essentiel et même particulièrement efficace pour lutter contre le virus. Or 3 millions de personnes qui pourraient facilement télétravailler ne le font pas. C’est pourquoi Emmanuel Macron a solennellement appelé hier tous les travailleurs et tous les employeurs à y avoir recours à chaque fois qu'ils le peuvent.

De plus, et comme depuis un an, l'accompagnement économique et social sera au rendez-vous. Les parents qui devront garder leurs enfants ne pouvant pas télétravailler auront droit au chômage partiel. Pour les salariés, les commerçants, indépendants, entrepreneurs et entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés.

Une accélération de la stratégie vaccinale

Au 31 mars, 8 516 790 premières injections et 2 869 832 secondes injections ont été réalisées.

La vaccination est aujourd’hui la solution qui porte le plus d’espoirs en l’avenir. Elle dessine la sortie de crise. Et le vaccin montre déjà ses effets.

Désormais, la campagne de vaccination, qui progresse, s’amplifie chaque jour et dépasse même les objectifs fixés en décembre qu’alors personne ne contestait va faire l’objet d’une nouvelle montée en puissance :

➜ À partir du 16 avril, ouverture de la vaccination à tous les plus de 60 ans

➜ À partir du 5 mai, ouverture de la vaccination à tous les plus de 50 ans

➜ À partir de mi-juin, ouverture de la vaccination à tous les plus de 18 ans


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion