Réutiliser plutôt que jeter

Sur le terrain

Gaspiller moins en réparant et réutilisant au lieu de jeter : une tendance économique et écologique qu’encourage l’équipe du Repair Café de l’Escale, à qui j’ai rendu visite samedi 19 juin dernier.

Pour savoir si vous pouvez donner une seconde vie à vos objets, vous pouvez rendre visite à l’association chaque vendredi au centre culturel d’Ecouen de 17h à 19h.

En plus de l’économie réalisée, cette nouvelle tendance de consommation évite aussi de gaspiller les ressources naturelles et de produire des déchets parfois très nocifs.

C’est pour cette raison qu’à travers la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, nous avons déployé un indice de réparabilité sur 5 catégories de produits électroménagers et électroniques, en vigueur depuis le 1er janvier 2021. En affichant une note sur 10, cet indice informe les consommateurs sur le caractère plus ou moins réparable des produits concernés.

Information qui sensibilise les consommateurs sur la possibilité d’allonger la durée de vie et d’utilisation de leurs appareils, notamment en orientant leurs comportements d’achat vers des produits plus facilement réparables et en les incitant à recourir davantage à la réparation en cas de panne.

Il constitue un outil de lutte contre l’obsolescence – programmée ou non - pour éviter la mise au rebut trop précoce des produits et préserver les ressources naturelles nécessaires à leur production.

À horizon 2024, la loi prévoit que cet indice devienne un indice de durabilité, notamment par l’ajout de nouveaux critères comme la robustesse ou la fiabilité des produits.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion