Dominique Da Silva
Député du Val d'Oise

Boulevard Intercommunal du Parisis (ex BIP) : il faut savoir dire STOP !


A l’occasion de la Grande marche citoyenne pour une alternative au projet routier de l’Avenue du Parisis (ex-BIP) qui a eu lieu samedi 7 octobre, Dominique Da Silva tient à rappeler son positionnement via un communiqué de presse.

 

Le Val-d’Oise a besoin de projets de mobilités au sud du département mais aujourd’hui, plus que jamais, de projets innovants et structurants acceptés par nos concitoyens, qui soient à la fois viables économiquement et écologiquement responsables.

Or ce très vieux projet routier départemental du Boulevard Intercommunal du Parisis (BIP), qui prévoit encore l’aménagement d’un tronçon de 2 fois 2 voies de Soisy-sous-Montmorency à Arnouville sans consensus politique, ne répond pas du tout à notre époque et à l’ambition que nous devons collectivement porter en matière de mobilités et de transition écologique.

Pour le Député Dominique Da Silva :

« Ce projet est totalement anachronique sur le plan écologique et financier ! Les besoins en mobilité sont réels au sud de notre département, mais nul besoin de sacrifier près de 110 hectares d’espaces verts riches en biodiversité et de creuser une dette énorme pour cela. Le BIP est un serpent de mer imaginé il y a plus de vingt ans qui ne s’inscrit plus dans l’air du temps. Nos élus locaux doivent avancer sur une vision commune dans l’intérêt général, le seul qui compte, et ne pas s’arc-bouter. Le Val-d’Oise doit maintenant se bouger sans ce BIP ! Pour éviter l’enlisement dans ce dossier inextricable, j’invite les élus décisionnaires à consulter plus largement pour enfin décider. En conclusion, je dirai : arrêtons avec ce BIP et avançons ensemble !"


Articles similaires

Derniers articles

Intervention aux 4èmes Rencontres pour la Réussite Professionnelle des Jeunes

Ma question au gouverneur de la Banque de France

Fête de l'Europe à Montmorency

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion