Dominique Da Silva
Député du Val d'Oise

Face à l'augmentation des prix, nous protégeons les Français


Les loyers plafonnés à 3,5% pendant un an, le point d’indice de la fonction publique revalorisé : face à l’inflation nous agissons concrètement pour le pouvoir d'achat des Français.

Le bouclier loyer

Avec ce dispositif, les loyers ne pourront pas augmenter de plus de 3,5% jusqu’à la fin du mois de juin 2023.

À travers lui, nous souhaitons protéger le pouvoir d’achat des Français, par cette mesure qui vient compléter le bouclier énergie et les mesures sur le prix des carburants.

Pour rappel, l’indice de référence de loyers, qui fixe l'augmentation autorisée par les bailleurs, est indexé sur l'inflation. Or, au regard de la situation actuelle, nous aurions pu avoir du +4%, +5%, +6%, ce que ce dispositif viendra empêcher.

Ce bouclier loyer sera accompagné d'une revalorisation de 3,5% des aides personnalisées au logement (APL).

L’augmentation du point d’indice des fonctionnaires

C’était une promesse de campagne, c’est désormais une promesse tenue : au 1er juillet, le point d’indice des fonctionnaires sera dégelé et les salaires des fonctionnaires vont augmenter de 3,5 %, a indiqué le ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques Stanislas Guérini.

Il s’agit de la plus forte augmentation depuis 37 ans et elle concernera 5,7 millions d’agents publics en France.

Ainsi, les 700 000 agents qui étaient au SMIC seront désormais rémunérés au-dessus du niveau du SMIC : à partir du 1er juillet 2022, il n’y aura plus d’agents publics rémunérés au seul niveau du SMIC.


Derniers articles

Déplacement à Nogent-sur-Marne pour évoquer la simplification

Hommage national aux morts de la gendarmerie à Pontoise

Adoption du projet de loi visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion