Formation professionnelle : la réforme atteint son objectif

20 Jan 2022 Dominique Da Silva À l’Assemblée Nationale

Mercredi 19 janvier en commission des affaires sociales, nous avons procédé à l’évaluation de la loi de 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, réforme d’ampleur qui porte ses fruits.

Plusieurs de mes collègues députés ont rendu à la ministre du Travail Elisabeth Borne un rapport d’information sur la loi dite « avenir pro », votée en début de quinquennat, qui aura permis de :

  • Renforcer l’apprentissage
  • Réformer l’assurance chômage
  • Faire évoluer le Compte Personnel de Formation
  • Créer l’index de l’égalité professionnelle
  • Renforcer l’inclusion dans l’emploi des personnes handicapées
  • Lutter contre la fraude au travail détaché

Avec près d’un million de formations vendues en 2021 contre 579 000 en 2017, 680 000 apprentis par an quand nous en comptions 300 000 en début de quinquennat ou encore la constante évolution de l’index de l’égalité professionnelle dans nos entreprises force est de constater que la réforme a porté ses fruits et qu’elle aura fortement contribué à la très bonne situation économique que connait actuellement notre pays.

À l’occasion de la présentation de ce rapport devant la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale, j’ai tenu à interroger les rapporteurs du titre II relatif à la réforme du cadre et des règles de l’assurance chômage et de la recherche d’emploi.

Je crois en effet que la lutte contre le chômage longue durée pose la question de l’évolution de l’offre raisonnable d’emploi pour réduire les tensions de recrutement. C’est le sens de mon intervention que vous pouvez retrouver ici ↓

video-play-icon
Hqdefault

Articles similaires

Derniers articles

Hausse des prix de l’énergie : l’État apporte son soutien aux entreprises en difficulté

Les recours en cas d’arnaque sur internet

Forums des associations de la circonscription

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion