Face à la hausse des prix du carburant, de nouvelles mesures de protection de votre pouvoir d’achat


À situation exceptionnelle, aide exceptionnelle : en raison de la montée du prix des carburants, qui s'ajoute à l'augmentation des prix de l'énergie (gaz et électricité), le Gouvernement a décidé de mettre en place une « indemnité inflation », annoncée par le Premier ministre Jean Castex ce jeudi 21 octobre 2021.

D'un montant de 100 €, cette indemnité sera versée aux Français qui gagnent moins de 2 000 euros nets par mois (par personne), sans distinction entre les automobilistes et les usagers d'un autre moyen de transport.

Un dispositif simple, qui concerne les classes moyennes : 38 millions de nos concitoyens vont recevoir cette indemnité automatique.

Pas de démarche à faire

Les bénéficiaires n'auront pas de démarche à faire. L’aide leur sera versée directement :

  • par leur employeur pour les salariés
  • par l’Urssaf pour les indépendants
  • par leur caisse de retraite pour les retraités
  • par Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi

Le Premier ministre a par ailleurs précisé le calendrier. L'indemnité inflation sera versée aux bénéficiaires :

  • à partir du mois de décembre pour les salariés
  • à partir du mois de janvier pour les employés de la fonction publique
  • pour les autres, les modalités de versement seront définies dans les jours à venir

Prix du gaz bloqué

Par ailleurs, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que le prix du gaz, bloqué le 30 septembre dernier, sera maintenu sur toute l'année 2022.

Si toutefois des interrogations demeurent sur cette indemnité, veuillez trouvez ci-dessous le dossier de presse du gouvernement, qui permettra de vous éclairer.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion