Motion de censure : la démocratie parlementaire devra trancher !


Il n’y a pas de réforme populaire quand on demande des efforts aux Français. Une réforme des retraites n'est pas et ne peut pas être une juste addition d'intérêts particuliers. C’est pour cela que « la mère des réformes » exige un vote de responsabilité du Parlement français.

Notre majorité ne s’est jamais dérobée. Nous voulions aller au vote. Nous y étions prêts. J’y étais prêt. Prêt à assumer de perdre ce texte, sans renoncer à l’équilibre budgétaire de notre régime de retraites par répartition fondé sur la solidarité intergénérationnelle.

Face à l’irresponsabilité et au manque de courage d’un grand nombre de députés LR, je ne peux que regretter le recours au 49-3. Bien que parfaitement constitutionnel, ce choix de l’exécutif n’en reste pas moins insatisfaisant et difficilement acceptable pour notre pays compte tenu des enjeux.

La Commission Mixte Paritaire avait pourtant permis d’obtenir un texte de compromis entre le Sénat et l’Assemblée nationale, accompagné d’enrichissements significatifs. Bruno Retailleau lui-même, le chef des sénateurs LR, avait affirmé que cette réforme devait être votée, puisqu’elle va dans le sens de ce que les LR ont toujours défendu et défendaient encore durant la dernière campagne présidentielle.

Et donc oui, un autre vote aura bien lieu lundi 20 mars. Ce sera l’heure de vérité. L’occasion d’un vote de clarté et de cohérence avec la motion transpartisane déposée par le groupe LIOT. En toute logique, des députés LR ayant perdu leur boussole sont prêts à voter cette motion de censure.

Ce lundi, la démocratie parlementaire devra trancher.

Que les députés qui ne voulaient pas de cette réforme jeudi dernier assument pleinement leur choix et se prononcent en toute conscience et en toute transparence POUR la motion. Autrement, qu’ils assument de ne pas s’être prononcés, sans se dérober, puisque qui ne dit mot consent. Car oui, c’est désormais la responsabilité de chacun qui est engagée !


Articles similaires

Derniers articles

Restos du coeur : inauguration du centre de distribution d'Ecouen

Salon du "Made in France": inauguration du stand Val-d'Oise

Visite de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion