Dominique Da Silva
Député du Val d'Oise

Pour une société plus protectrice de la condition animale, avançons !


Ces dernières semaines, la cause animale s’est fortement inscrite dans les débats qui traversent notre pays. La maltraitance animale ou encore les abandons d’animaux que nous connaissons chaque été rendent le sujet en effet tristement d’actualité et nous rappellent l’importance du combat pour le bien-être animal.

C’est pourquoi l’heure est à l’action ! Une démarche intéressante a été initiée le 2 juillet dernier, en faveur d’un Référendum d’Initiative Partagée (RIP) autour de 6 propositions : interdiction de l'élevage en cage et pour la fourrure, sortie de l'élevage intensif, interdiction de la chasse à courre et traditionnelle, des spectacles d'animaux sauvages et fin de l'expérimentation animale si les alternatives existent.

Parce que ce « référendum pour les animaux » et ses 6 mesures rejoint mes convictions, j’y ai apporté mon soutien, en tant que citoyen mais également en tant que parlementaire. Il est temps d’avancer vers une société plus protectrice de la condition animale et les propositions formulées sont, je le crois, à la fois justes et nécessaires.

Un travail reste néanmoins nécessaire afin d’améliorer et de préciser ces 6 mesures car il ne doit s’agir en aucun cas d’opposer ruralité et monde urbain et encore moins de mettre en danger des filières. Mais sur le fond, l’évidence s’impose d’elle-même : Il est temps de faire avancer la cause animale !


Articles similaires

Derniers articles

Table ronde à l'occasion d'une journée de mobilisation organisée au collège Léonard de Vinci à Bouffémont

Réunion publique dans le Val d'Oise aux côtés des ministres Bruno Le Maire et Marie Lebec

5 ans depuis l'incendie de Notre-Dame-de-Paris

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion