Lettre ouverte aux acteurs de l'Education nationale

Opinions

En cette rentrée de la Toussaint, j’avais prévu de me rendre aux côtés de nos professeurs pour un hommage à Samuel Paty. Si la situation sanitaire et sécuritaire ne l'a pas permis, j’ai tenu à leur adresser cette lettre ouverte de soutien.

Lettre ouverte aux acteurs de l’Education nationale

Samuel Paty, professeur d’Histoire Géographie à Conflans-Sainte-Honorine, a été lâchement assassiné après avoir montré des caricatures à ses élèves dans le cadre d’un cours d’éducation morale et civique. C’est un hussard noir de la République qui est tombé, emmené par la haine d'un fanatique, terroriste islamiste, ennemi de nos valeurs de laïcité et de liberté.

Je voudrais premièrement dire tout mon soutien à sa famille, à ses proches ainsi qu’à toute la communauté scolaire du collège du Bois d’Aulne.

Au-delà, je tiens à rendre hommage à toute la communauté éducative, en première ligne pour « faire des républicains », futurs citoyens éclairés, libres et conscients, et ce parfois face aux intimidations voire face à la violence.

Ne nous y trompons pas : cet acte, à forte valeur symbolique, est une manifestation de l’islamisme radical qui cherche aujourd’hui à imposer par la force son idéologie mortifère, à l’opposé même des idéaux de notre Nation issus des Lumières.

Jamais la République ne doit reculer devant aucune terreur ni aucune intimidation. Conscient du rôle primordial des professeurs dans la transmission à nos enfants des savoirs et valeurs qui sont notre bien commun, je serai toujours à leurs côtés face aux déstabilisations que certains souhaiteraient leur faire subir. Redonnons aux enseignants la place qui leur revient, fermons toutes les trappes à contestation possibles et restaurons leur pleine autorité.

L’islamo-fascisme ne doit en aucun cas conduire à l’autocensure. Ce drame nous rappelle au contraire notre devoir de promouvoir et défendre la liberté, et plus particulièrement la liberté d’expression qui est au cœur de notre histoire. Soyons unis et fermes pour que l’École, la République et la France vivent en fidélité avec nos valeurs.

Dominique Da Silva

Député du Val d'Oise


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.