Lettre ouverte en hommage aux morts de la gendarmerie

Mes opinions

« Nous ne devons jamais oublier ceux qui sont tombés pour la République. Leurs sacrifices nous obligent ».

Retrouvez la lettre que j'adressais aux gendarmes du Val-d'Oise le 16 février dernier, jour où partout en France avaient lieu des cérémonies d'hommages aux morts de la gendarmerie ↴

Lettre ouverte en hommage aux morts de la gendarmerie

Mesdames, Messieurs les officiers généraux, officiers, sous-officiers et gendarmes adjoints volontaires,

Je veux en premier lieu vous exprimer toute ma gratitude pour votre engagement déterminé au cours des instants historiques que notre pays traverse. Vous êtes mobilisés nuits et jours pour assurer notre sécurité, y compris sanitaire, et l’ensemble des Français tout comme moi vous en sont reconnaissants.

En ce mois de février plus particulièrement, la gendarmerie rend hommage à celles et ceux qui, dans ses rangs, ont payé de leur vie leur engagement et je tenais à m’associer à cette commémoration. Je mesure pleinement le prix des sacrifices que vous consentez au service du bien commun et tiens à rendre honneur aux valeurs, aux combats et à la volonté que vous portez.

Nous ne devons jamais oublier ceux qui sont tombés pour avoir servi notre République. Leurs sacrifices nous obligent.

À leurs familles, à leurs proches et à leurs camarades, je veux dire toute ma compassion et tout mon soutien.

J’adresse également une pensée émue à tous ceux, trop nombreux parmi les forces de l’ordre, qui désespérés, se sont donnés la mort en 2020. Je n’ignore pas les problématiques profondes auxquelles les gendarmes font face au quotidien et espère que le Beauvau de la sécurité voulu par le président de la République viendra apporter des solutions à la hauteur des enjeux.

La France a besoin de sa gendarmerie, de ses soldats de la loi, des héros du quotidien que vous êtes. Soyez fiers de servir au sein de la Gendarmerie nationale, comme la République est fière de pouvoir compter sur des femmes et des hommes tels que vous. Que la mémoire de vos frères d’armes vous porte, que leur courage vous guide.

Dominique Da Silva

Député du Val-d’Oise


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.